Festival de la Voix de Châteauroux du 14 au 17 mai 2020 Le festival vocal de la région Centre-Val de Loire

La Chambriolle et La croch' chœur / direction Jean-Marie Monmarché

  1. Utilisez-vous les outils du web pour continuer à chanter et/ou rester en contact avec les membres du chœur ? Si oui, lesquels, si non pourquoi ?

Alors voilà : on a effectivement utilisé les outils du web pour continuer de travailler.

Après quelques essais infructueux de vidéos avec Skype ou WhatsApp, on s'est vite rendus compte que ça ne marchait pas à cause du manque de synchro.
Alors, on est revenus aux fichiers audio (MP3).
J'ai envoyé aux choristes des échauffements ciblés pour des pièces particulières et ensuite, j'ai enregistré aussi les voix séparées pour chaque pupitre.
Avec des morceaux nouveaux, qu'on n'avait pas du tout commencés.
Puis j'ai envoyé un enregistrement instrumental pour que chacun se cale dessus. Et j'ai demandé en retour de m'envoyer leur voix.
Après, le plus difficile a été de recaler tout ça et de le mixer. Mais c'était un travail très intéressant pour eux et pour moi.
Une moitié de la chorale a participé ; pour les autres, soit ils pensaient ne pas arriver à vaincre les problèmes techniques, soit ils n'étaient pas motivés car ils avaient besoin du groupe pour chanter.
Les moyens techniques étaient limités car ils écoutaient la bande-orchestre avec des écouteurs et ils s'enregistraient avec leur téléphone.
Ceux qui ont participé (en hésitant au début) m'ont renvoyé des impressions positives. Ils se sont pris au jeu et ont essayé de faire le mieux possible ; le plus dur a été de s'écouter !
Pour moi, j'ai trouvé ce travail très intéressant et inattendu. J'ai pu cibler quelques problèmes récurrents, attaques pas très nettes, difficulté de suivre le tempo qui montrait un défaut d'écoute, ce qui m'a permis de renvoyer de nouveaux exercices.
Je me suis même dit que plus tard, je pourrais, de temps en temps, réutiliser ce moyen.
J'ai donc travaillé comme ça deux morceaux avec la chorale et deux autres avec le groupe Atout-Chœur.
On a même réalisé une vidéo sur un des chants (extrait de la Flûte Enchantée) qu'on a appelé « La Flûte confinée » et qu'on a mis en ligne sur notre site de La Chambriolle. On peut écouter   la « Flûte confinée » sur https://lachambriolle.com
Par ailleurs, avec l'un des groupes, on a organisé des apéro avec Zoom mais sans chanter !
Tout ça m'a donné beaucoup plus de boulot que d'habitude et, bien que j'aie trouvé cette expérience enrichissante, j'ai hâte de reprendre les répétitions en présentiez (comme on dit maintenant !).

Comment avez-vous vécu vocalement le confinement… qui se prolonge pour les chanteurs ?

.J'ai continué à chanter puisque j'envoyais les voix ou des vocalises à mes choristes. En général, les chanteurs ont hâte de reprendre et ceux qui n'ont pas chanté du tout ont été occupés par leur jardin ou d'autres activités. Visiblement, ils ont fait une croix sur les répétitions.

Comment envisagez-vous la rentrée ?

La rentrée ?

Je dois dire que j'ai quelques doutes…
On ne peut pas utiliser les salles de l'école de musique, mais on peut faire des réunions de 10 personnes.
Alors, après avoir demandé l'avis de tous, et après avoir participé à la réunion sur Zoom d'A Cœur Joie, je me suis dit qu'on pouvait répéter par petits modules de 10 dans une salle (une grange) assez grande pour être séparés d'au moins 1,50 m.
Je n'ai vu nulle part des instructions contraires à cette pratique.
Evidemment, la présence à ces petits groupes dépend de la volonté des participants. Certains ont d'ailleurs décliné l'invitation car se sentant « à risques ».
On a également prévu de se voir exceptionnellement cet été pour chanter (en extérieur).